Contexte : le pont qui traverse la lune

Aller en bas

Le pont qui traverse la lune

N.B. Passez la souris sur les mots japonais.

    Avez-vous déjà entendu parler du Togetsukyō ? C'est un pont en bois couleur vermillon de cent cinquante-cinq mètres de long qui passe au-dessus de la rivière Katsura, situé à Kyōto, au sud de l'arrondissement Ukyō. Si vous canotez sur la rivière en une nuit de pleine lune, il semble traverser cette dernière. Le chemin rutilant qui se forme sous vos yeux donne l'air de vous mener vers un ailleurs onirique. Un monde différent. Un monde merveilleux. Il pourrait vous happer. Mais ne soyez pas tentés par sa beauté, car derrière se trouve en réalité le Makai.

    C'est dans un Japon en paix après une période de guerres perpétuelles qu'en une nuit de pleine lune, est descendu du Togetsukyō le Hyakki Yakō. Venu avec l'intention d'être vu des humains et de les terrifier, le Hyakki Yakō a mis à feu et à sang de nombreuses rues de Kyōto et plusieurs villages non loin de la capitale. Le carnage a été sans merci. Il n'a duré qu'une nuit, avant que la parade ne retourne dans le Makai. Cet événement a été appelé « Gyakusatsu ». Ce simple mot ressasse de terribles souvenirs dans Kyōto et ses alentours, on évite désormais de l'utiliser.

     Suite à cet événement, les yōkai – beaucoup plus virulents – se sont permis d'apparaître devant les humains pour les tourmenter autant physiquement que mentalement. Les assassinats se faisaient beaucoup plus fréquents dans les rues, surtout dans les heures les plus noires de la nuit. Les humains vivaient dans la crainte et évitaient de sortir après la tombée du jour, notamment les gens vivant dans les campagnes à la périphérie de la capitale car rares sont ceux sachant y manier une arme.

     Dix ans après le Gyakusatsu, le shogun Tokugawa Nobunaga a trouvé le moyen de domestiquer les yōkai pour les faire entrer au service de la famille impériale et des daimyō. Cette domestication a lieu principalement dans les grandes villes. Ce phénomène est encore en phase de test, mais il soulève des polémiques. Plusieurs courants de pensée se sont d’ailleurs créés un peu partout au Japon en réaction : Ningen no Shihai ni Yūri, Yōkai no Shihai ni Yūri, Dōsei ni Yūri, Kōhei.

     Maintenant que cette domestication yōkai existe, les humains, selon les endroits, peuvent lutter contre les yōkai voire même prendre le dessus sur eux. Malheureusement, ce système pourrait bien mener le Japon à une guerre effroyable.



Sur le pont vermillon Togetsu
Je demande un jour de guidance
Pour immerger mes prières dans le courant de la rivière
Je ne cesse de penser à toi
Je ne cesse de penser à toi
Mon cœur est toujours auprès de toi
Kami
avatar
Race : Kami
Localisation : Ciel
Métier : Kami

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum