Présentation de Matsuri

Aller en bas

Présentation de Matsuri

Message  Matsuri le Jeu 12 Avr - 1:12

Matsuri

184 ans & ♂YōkaïKōheiSquatteurKitsuneKyōto
Matsuri a une taille plutôt grande, qui avoisine les 1m70, mise en valeur par sa silhouette fine et ses vêtements amples. On remarque en premier sa démarche élégante et fluide, qui lui donnerait presque l'impression de glisser sur de l'eau quand il marche. Ses attributs de yōkai viennent immédiatement s'y ajouter, une longue queue blanche et touffue assortie à de petites oreilles de renard en pointe ne passant pas inaperçue. On réalise également à se moment que ses courts cheveux blanc argenté et ses yeux dorés ne sont pas non plus courants.

Son léger sourire charmeur désarçonnera peut être certaines personnes qui l'auraient surpris sous cette apparence, les kitsune ne sont pas réputés pour leurs talent de séduction sans raison. Après tout il est facile d'être captivé par l'élégance de ses mouvements, l'intensité de son regard qui semble scruter votre âme, sa voix douce aux légères nuances grave qui parle directement à votre coeur, et l'enivrante odeur de jasmin qu'il semble dégager.

Cependant, ses talents de kitsune lui permettent de prendre l'apparence qu'il souhaite pour ne pas éveiller la méfiance des humains, et c'est généralement ce qu'il fait quand il va à leur rencontre. Contrairement à certains yōkai qui privilégient une apparence unique reflétant les principales caractéristiques qu'ils ont sous forme yōkai, Matsuri aime bien changer régulièrement d'apparence en fonction des personnes qu'il veut rencontrer. Homme ou femme, petit ou grand, il affectionne cependant comme une majorité de kitsune des apparences délicates et charmeuses, lui permettant de séduire plus aisément les personnes qu'il convoite : les humains ont tendance à endormir si facilement leurs doutes quand leur interlocuteur/trice est d'une rare beauté...

Il lui arrive cependant aussi de prendre des apparences de vieillard ou d'enfant pour tester la bienveillance de certains et agir en fonction de leurs actes. C'est ainsi que certains malheureux artisans avaient pu se trouver récompensés après avoir aide un vieil homme à porter son fardeau, ou au contraire qu'un certain pervers convoitant les enfants s'était retrouvé suspendu à une corde au dessus d'un large pieu, telle une vulgaire balle de jokari.

Malgré la forte impression qu'il dégage au premier abord, une âme observatrice qui irait regarder sous ses soyeux vêtements noirs constaterait rapidement la maigreur qui se cache sous la finesse de son corps, malgré de fins muscles apparents. Ses mains ont beau être d'une délicatesse telle qu'on les croirait appartenir à une princesse, ses bras presque décharnés et ses côtes saillantes tendent à briser l'image parfaite qu'il aurait pu donner.
Sois le vent qui portera toujours ta vie vers de nouvellesaugures
Matsuri aborde très facilement de parfaits inconnus sans crier gare, qu'ils soient humains ou yōkai, bons ou mauvais, de simples quidams ou bien des notables importants. Pour lui, le statut ne définit que très peu qui sont les personnes, ce n'est qu'une simple étiquette qui peut être aussi trompeuse que les couleurs chatoyantes qu'arborent certains animaux. Il a beau rester plus méfiant envers certains yōkai à la réputation sanglante ou les humains se revendiquant ouvertement de Ningen no Shihai ni Yūri, il préfère généralement se fier à son instinct et une observation préalable pour savoir quelles personnes il souhaite aborder. S'il trouve généralement ses échanges avec les humains plus intéressants en raison de leurs différences, il ne fait pas de distinction franche avec les yōkai : tout comme il existe des humains intéressants, courageux, amusants, stupides, dangereux ou bien sans intérêt, il en va de même pour les yōkai.

Il aime la diversité, pour lui la vie n'est qu'une succession infinie de découvertes en tout genre, et c'est l'envie de toujours en découvrir plus qui le pousse chaque jour à rencontrer de nouvelles personnes, en apprendre plus sur leur passé, leurs envies, leurs forces et leurs faiblesses. Pour cela, il affectionne particulièrement les Matsuri - dont il a d'ailleurs adopté le nom. C'est pour lui une très bonne occasion de s'amuser et de rencontrer de nouvelles personnes, à la fois humaines et yōkai. Il se permet même parfois d'arpenter les coins un peu à l'écart sous sa forme de yōkai, sans le moindre déguisement, ne serait-ce que pour attiser la curiosité des rares passants.

De façon générale pourtant, il préfère rester à l'écart dans un premier temps, observer discrètement ses cibles sous forme humaine (du moins lorsqu'elles ne sont pas elles-même des yōkai) sans se faire remarquer. Il choisit rapidement une forme humaine qu'il pourra utiliser pour l'observer de plus près, pour trouver comment il pourrait mettre cette connaissance à profit, et finalement l'aborder discrètement au moment opportun. Il reste généralement prudent à ce stade, et utilise toutes les ruses en sa possession pour s'assurer de se retrouver à l'écart avec sa cible avant de l'aborder pour en savoir plus. Il doit souvent se forcer à être prudent cependant, sa trop grande curiosité l'ayant déjà poussé à se retrouver en face de yōkai ou humains malveillants qui aurait pu le tuer où le réduire en esclavage s'il ne s'était pas aperçu de leur propre ruse à temps pour s'enfuir.

La curiosité est son plus grand moteur dans la vie, il refuse de la voir comme un défaut même s'il admet volontiers qu'elle est loin d'être une qualité, c'est simplement une constituante essentielle de son être, dont il ne veut se défaire mais qu'il doit apprendre à maîtriser. Et il doit bien redoubler de ruse et de prudence pour faire taire sa trop grande audace qui lui ferait faire prendre des risques dont il ne pourrait se sortir. Il pourrait bien se faire tuer un jour de cette façon ou, bien pire selon lui, vivre le restant de ses jours en tant qu'esclave ou prisonnier, privé de sa liberté à tout jamais.

C'est d'ailleurs une des raisons pour lesquelles, bien qu'il préfère souvent s'intéresser aux humains qu'à ses congénères Yōkai, il préférerait encore tomber entre les mains de ces brutes sanguinaires du Hyakki Yakō,même s'ils devaient l'humilier et l'écorcher en place publique pour sa trop grande tendance à être proche des humains et piéger les yōkai qu'ils considère comme rustres. Être capturé par ces esclavagistes de Ningen no Shihai ni Yūri signifierai pour lui la fin de son existence, mais hélas la continuité d'une longue vie des souffrances, privé volontairement de sa liberté, l'essence de son être, ainsi que de son propre nom. Pourquoi ne pouvaient-ils pas se contenter de guerroyer loin de ses affaires ? Peu lui importaient leurs revendications, mais il trouvait leurs actes  purement barbares et destructeurs d'une profonde stupidité, encre plus que ces idiots idéalistes Dōsei ni Yūri. Auparavant, humains et yōkai étaient restés à leur place et tout se déroulait bien, jusqu'à ce que la guerre éclate et que subitement chacun doive absolument traiter son voisin d'une autre espèce différemment, en ami ou ennemi. Matsuri préférait de loin le temps où juste s'apercevoir,  se réjouir des cadeaux et enrager contre les désagréments constituait le lot de tous. Selon lui, tels devaient rester les humains et yōkai, et les forcer à rester en contact ne faisait qu'empirer les choses.Profiter de la vie et leurs différences était pourtant bien mieux...
Une vie de bohème au gré de ses envies
"Matsuri, né d'une mère volage et d'un père inconnu"

Ça ressemblerait assez aux médisances que pourraient en dire les humains vous ne trouvez pas ? Mais pour les Kitsune encore plus que les autres yōkai, ce genre de convictions morales ne fait aucun sens. Pourquoi une des plus belles Kitsune de la régions devrait-elle rester dans un foyer à s'occuper à la fois d'un partenaire et d'un enfant pendant toute sa vie, au lieu de profiter pleinement de la sienne ? Au lieu de cela elle avait vécu une vie remplie d'aventures, exploré des contrées lointaines et rencontré tant de personnes... Certes, elle ne pouvait dire lequel de ses amants était le père de son enfant, mais quelle importance ? Elle les avait tous choisis et aimés au moins un soir pour ce qu'ils étaient, et ne regretterait pas que quiconque d'entre eux soit le père de son enfant. Il s'était avéré que d'après sa nature de pur kitsune son père devait être également un yōkai, mais sa mère n'ayant fait aucune distinction entre humains, kitsune et autres yōkai cela relevait de la plus pure coïncidence.

L'enfance du petit kitsune était faite de voyages, de rencontres, et malgré sa vie très active, sa mère était toujours là pour lui quand il avait besoin d'elle, le couvrant d'autant d'amour vulpin qu'il en demandait. C'était une bonne mère, quoi qu'en disent certains humains. Matsuri s'était habitué à cette vie de bohème aux constants changements. Il n'avait que quelques amis yōkai proches, mais en découvrait sans cesse de nouveaux. Sa mère ne lui donnait que peu de cours scolaires, préférant lui apprendre ce qui lui serait utile dans la vie, comme l'importance d'être toujours poli, comment se comporter avec les humains et yōkai pour se faire apprécier. De cette façon tout le reste deviendrait plus simple, lui disait-elle. Mais surtout, ce qui lui apprenait le plus de choses, c'était quand il apprenait des gens. Il apprenait de leurs beautés, de leurs failles, leurs vices et leurs arts, et il n'en était pas plus stupide qu'un autre.

Grâce à son enfance, il apprit rapidement à se débrouiller seul, et en peu de temps sa mère put lui donner de plus en plus d'autonomie, si bien qu'avant même ses 50 ans, âge où la plupart des yōkai s'enhardissaient et commençaient à explorer le monde, Matsui et sa mère se firent leurs adieux sous un grand cerisier s'épanouissant dans la montagne du sanctuaire d'Inari. Il était temps pour lui de continuer à explorer le monde seul à présent, il ne se sentait pas triste à l'idée de ne plus revoir sa mère, puisqu'ils s'étaient promis de régulièrement venir orner ce même cerisier d'une fleur de lys blanche pour signifier à l'autre que tout allait bien. Cela leur suffisait amplement de savoir cela, et sa mère qui allait bientôt atteindre l'âge respectable de 300 ans avait manifesté le désir de rester près de la ville de Kyōto, qu'elle avait appris à beaucoup aimer.

Matsuri poursuivit donc son apprentissage des humains et des yōkai en solitaire. Malgré son âge encore relativement jeune pour un yōkai, il avait appris à connaître les habitudes des uns et des autres mieux que la plupart des humains, mais aussi qu'une grande partie des yōkai ayant pourtant le double ou le triple de son âge. certes, il n'excellait pas au combat, n'avait pas beaucoup de connaissances et ne tenait pas de discours digne des plus grands samouraï, mais il avait toujours su repérer les intentions d'autrui à temps pour profiter de la situation.  Il avait découvert toutes sortes de yōkai et d'humains, mais à la surprise de ses congénères, c'étaient des yōkai vivant dans les maisons dont il avait le plus appris, et aux humains qu'il s'était le plus intéressé. Il aimait profondément leur complexité, plus subtile que les yōkai, et tous les artifices matériels et psychologiques dont ils se paraient. Lui ne les considérait pas comme une vaine tentative de donner un sens à une vie banale, mais comme un moyen de construire quelque chose par-delà cette même vie. Il avait pu faire la connaissance d'un jeune couple à Kyōto avec qui il était resté quelque temps, et qui lui avait beaucoup appris. Il était un artiste, virtuose de la scène, capable d'ensorceler le public au seul son de sa voix, mais qui savait également les envoûter par des danses sensuelles où il s'accompagnait de son fidèle shakuhachi. Elle aimait les belles paroles et les réflexions profondes; elle maniait les mots comme lui maniait son corps, comme une marée fluide et insaisissable, d'une beauté époustouflante mais aussi implacable. Il avait beaucoup appris auprès d'eux, mais avait fini par continuer son chemin, seul et indépendant comme il l'avait toujours été.

Depuis ce jour, il cherche constamment à rencontrer de nouvelles personnes intéressantes, que ce soit pour se divertir, apprendre à les connaître, ou leur jouer des tours parfois. Il change d'apparence au gré de ses envies, et décide devant qui apparaître en suivant son instinct acquis au fil des années. De son enfance puis jeunesse dans les environs de Kyōto, il garde une très forte affection pour les Matsuri où il se plait à danser, chanter, jouer de la musique, rire et discuter de sujets philosophiques avec les plus parfaits inconnus.
Matsuri
Feat de l'avatar : Nakigitsune — Tôken Ranbu

Ton âge : 26

Souhaites-tu rejoindre l'une des intrigues disponibles ? : Pourquoi pas ^^

Quel est ton type de RP favori ? : Relations entre persos, romance, petites tensions

Comment es-tu arrivé-e ici ? : On m'a kidnappé ! ;_; (SOS)

Que penses-tu du forum ? : Magnifaïque ma chéwie !

Un commentaire ? Une suggestion ? : Keep being awesome !

Le code du règlement : Je prends ! – Shirayuri
Kitsune
avatar
Race : Kitsune
Localisation : Partout où le vent me porte ~
Métier : Aède errant et fieffé filou

Revenir en haut Aller en bas

Rebienvenue
Courage pour ta fiche !
Humaine
avatar
Race : Humaine
Localisation : Nin
Métier : Fille adoptive du daimyō de Nin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Matsuri

Message  Matsuri le Jeu 19 Avr - 0:51

Fiche finie et prête pour la validation !
J'espère que je n'ai pas laissé trop de fautes, je ne les vois plus à force


Je viens battre les temps forts du festival, et ne laisse qu'un léger parfum en souvenir des instants passés ~

Je rimaille en #ff3300
Kitsune
avatar
Race : Kitsune
Localisation : Partout où le vent me porte ~
Métier : Aède errant et fieffé filou

Revenir en haut Aller en bas


Verdict
TU ES VALIDÉ
Ta fiche est jolie, les phrases sont belles, c'est fluide et le personnage est intéressant. Qu'est-ce que j'ai à dire ? Bon il manque des espaces après certains points mais ce n'est qu'un détail qui ne me rebute pas, personnellement

Ce que tu dois maintenant faire
Maintenant que tu es validé, tu dois :
- Compléter ton profil
- Recenser ton avatar
- Recenser ton groupe
- Éventuellement faire ta fiche de liens
- Et/ou remplir une demande de RP
- Puis gambader dans la zone RP !

Amuse-toi bien sur le forum
Humaine
avatar
Race : Humaine
Localisation : Nin
Métier : Fille adoptive du daimyō de Nin

Revenir en haut Aller en bas

Re: Présentation de Matsuri

Message  Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum