Les yōkai

Aller en bas

Les yōkai

Message  Izanagi le Ven 30 Mar - 14:32


Les yōkai

N.B. Passez la souris sur les mots japonais.

    D'après Wikipédia : « Il existe une grande variété de yōkai dans le folklore japonais. En général, yōkai est un terme générique, et peut être utilisé pour englober virtuellement tous les monstres et êtres surnaturels, pouvant même inclure des créatures du folklore européen ».
    On les voit souvent avec un corps et des traits globalement humains car prendre leur forme originale leur fait consommer beaucoup de yōki.
    Les yōkai ne sont ni gentils, ni méchants, mais leurs actions peuvent avoir des répercussions négatives sur votre vie, la plupart du temps, même quand ils essayent de vous aider, tout comme ils peuvent vous porter chance. Dans notre contexte, ils ne sont pas spécialement méchants, mais très en colère contre les humains et vous saurez bientôt pourquoi. Sinon ils n'ont généralement que faire de la vie des humains tout comme ils se moquent bien de la société humaine. Tout ce qu'ils veulent, c'est se divertir, vivre comme ils l'entendent ou bien embêter les humains, se nourrir de leur énergie vitale voire les tuer pour leur propre plaisir. Ils peuvent cependant éprouver un certain intérêt pour la technologie humaine.
    Les yōkai peuvent manier des sabres, savoir lire et écrire. Ils n'attrapent pas les maladies humaines, se régénèrent vite et aiment les plats humains même s'ils n'ont jamais faim, excepté les yōkai des sanctuaires qui ont besoin des prières humaines et des offrandes. Ils peuvent camoufler leur yōki pour fréquenter les villes ou se rendre invisible à volonté mais pas en permanence.
    Les yōkai sont pratiquement immortels. Ils peuvent vivre des centaines d'année, rarement mille ans car à partir de cet âge-là, les kami font tout leur possible pour les tuer étant donné que leur puissance devient presque illimitée. On peut les blesser avec des armes blanches, mais pas sévèrement, il faut pour cela avoir une arme blanche purifiante (qui sont ironiquement des armes forgées dans du sang de yōkai et qui sont par conséquent des armes démoniaques), des sutras ou réciter des prières pour les blesser sévèrement voire les tuer. De nos jours, la maisons des guerriers, des nobles, des daimyō ou des policiers sont équipées d'armes blanches purifiantes.

Ceux qui ont une forme animale
    Ils utilisent souvent le feu ou les éclairs, comme les inugami, les tanuki, les kitsune, les hebi, les mujina et les bakeneko.

N.B. On peut déterminer l'âge et la puissance d'un kitsune par le nombre de queues qu'il a. Par exemple, un kitsune de 1000 ans a 9 queues (et est presque considéré comme un kami et est par conséquent nommé kyūbi no kitsune.

    Les tsuchigumo utilisent les toiles d'araignée et les araignées. On peut aussi avoir des papillons qui utilisent le pollen et des spores paralysants, des loups dont la puissance réside dans leur travail en meute et leur force surnaturelle, ou des poissons qui utilisent l'eau. Leur forme originale sera celle d'un grand animal aux airs démoniaque (un yōkai lambda de forme animale a la taille d'un humain voire plus suivant l'espèce, et selon sa puissance, il augmente en taille jusqu'à atteindre cinq mètres maximum, mais c'est principalement le cas de ceux qui atteignent les mille ans), et c'est d'ailleurs seulement sous cette forme qu'ils peuvent voler.

Exception : Les seuls yōkai à forme animale à ne pas pouvoir voler sont les tsuchigumo.

Oni
     Ce sont des ogres qui vivent dans la montagne. Ils sont connus pour manger des humains. On les repère grâce aux quatre cornes qui logent sur leur front. Sous leur forme originale, ils ont la peau rouge, bleue, marron ou noire, une large bouche dotée de nombreux crocs très pointus, une carrure imposante et une taille qui avoisine les deux mètres. Leur corps est résistant, ils ont une force incroyable et une vitesse surnaturelle.

Tengu
    Ce sont des gobelins à forme humaine dotés d'ailes de corbeaux. Sous leur véritable forme, ils ont la peau rouge, d'énormes sourcils et un nez ridiculement long. Ce sont des défenseurs du Dharma qui ont de grandes connaissances en arts martiaux et qui peuvent créer des barrières invisibles. Ils peuvent voler.

Yōkai "naturels"
   Ces yōkai n'appartiennent à aucune race spécifique de créatures mystiques. Ils sont issus d'événements marquants, des désirs ou craintes des hommes, ou simplement de croyances locales, ce qui les apparente à des incarnations de légendes urbaines. Pour cette raison, leur forme, pouvoirs et intentions (bénéfiques ou maléfiques) sont très variables, mais leur existence est généralement tournée vers un but qu'ils s'efforcent d'atteindre au quotidien. Il existe par exemple des yōkai exauçant des vœux sous certaines conditions, d'autres suivant les humains jusqu'à obtenir ce qu'ils cherchent, ou d'autres encore qui maudissent/tuent ces derniers s'ils enfreignent certains principes.
    Par exemple : yuki onna,  kyōkotsu,  azuki arai,  akaname,  Kiyohime,  zashiki warashi...

Les autres
    Les tsukumogami qui sont des yōkai à part entière sous forme d'objets domestiques sont des PNJ que vous pourrez utiliser dans vos RPs. Mais vous pouvez aussi les jouer et leur donner une forme à moitié humanoïde, même si donner une forme humanoïde à une épée ou un balai est un défi que vous pouvez relever...
     Les mononoke sont aussi des yōkai que vous pouvez utiliser dans vos RPs ou jouer.

N.B. Si vous voulez jouer un yōkai qui n'est pas dans cette liste, envoyez un MP à un modérateur.

Les yōkai domestiques
    Ce sont des yōkai qui, une fois capturés par les samouraï au service du shogun, subissent un rituel dirigé par des moines pour être domestiqués. Plus leur yōki est faible, plus vite ils sont domestiqués. Plus leur yōki est fort, plus dur il est de les maîtriser. Un rituel normal dure cinq heures. Suite à cela, ils perdent connaissance et deviennent amnésiques. Ils n'ont plus aucune envie de s'en prendre aux humains, comme un animal que l'on castre ou un virus qui n'a plus aucun pouvoir pathologique. On les convainc que le shogun est leur sauveur puis on en distribue aux daimyō qui leur donnent souvent pour ordre d'aider les villageois, ou on en offre aux nobles, éventuellement aux riches commerçants, on en intègre dans l'armée impériale, et certains sont assignés à la protection des grandes villes.
    Les yōkai domestiques ne sont pas forcément bien traités par leur maître ou par les autres humains. Souvent, ils sont méprisés, mais on en prend globalement soin puisqu'ils sont utiles à la société.
    On les reconnaît à la marque au fer rouge sur l'arrière de leur nuque.

Hyakki Yakō
    Soit la parade des cent démons. C'est un groupe de yōkai extrêmement puissant que même le shogun évite d'affronter malgré le système de domestication. Originellement, chaque année, les yōkai prennent d'assaut les rues durant les nuits d'été. Tous ceux qui croisent cette procession meurent à moins d'être protégé par un sutra. Maintenant, la parade vit à Yō dans une grande demeure de daimyō et est dirigée par un kitsune du nom de Ieyasu (personnage dont vous pouvez lire la fiche et jouer seulement si vous réussissez le test RP).

Hanyō
    Les hanyō sont issus de la reproduction entre un humain et un yōkai. Leur forme sera toujours humanoïde, ils ne peuvent pas se transformer volontairement ni en humain, ni en yōkai. Ils sont entre les deux et ont donc des traits yōkai. Généralement, les traits yōkai qu'ils ont sont les yeux, les oreilles et la queue. Ils sont plus faibles que les yōkai mais plus forts que les humains. En revanche, ils vivent 200 ans en moyenne et ne peuvent voler. Ils guérissent vite des blessures, ils sont relativement rapides et forts, mais ils égalent rarement les yōkai purs.
    Les hanyō sont souvent persécutés, que ce soit par les humains ou par les yōkai étant donné qu'ils ne font partie d'aucun des deux mondes.

N.B. Pour ce qui est des enfants nés de parents de sous-races différentes, l'enfant prend la forme du père ou de la mère, mais plus souvent de la mère.

Kami
    Les kami ne sont pas véritablement des yōkai bien qu'ils puissent être confondus en raison de leur nature mystique. Ce sont des créatures de nature divine, apparentés aux kami originels Izanai et Izanagi, bien que la puissance des kami mineurs soit anecdotique en comparaison des kami majeurs. Les kami les plus puissants et reconnus vivent souvent à l'écart du monde et se gardent bien d'intervenir directement dans les affaires des mortels, tandis que des kami d'un rang inférieur peuvent apporter leur aide aux mortels qui s'en montrent dignes ou punir ceux qui perturbent l'équilibre naturel.



Sur le pont vermillon Togetsu
Je demande un jour de guidance
Pour immerger mes prières dans le courant de la rivière
Je ne cesse de penser à toi
Je ne cesse de penser à toi
Mon cœur est toujours auprès de toi
Kami
avatar
Race : Kami
Localisation : Ciel
Métier : Kami

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les yōkai

Message  Kigiku Shirayuri le Lun 23 Avr - 17:11

Ajout du 23/04/2018 :
Exception : Les seuls yōkai à forme animale à ne pas pouvoir voler sont les tsuchigumo.

Un yōkai lambda de forme animale a la taille d'un humain voire plus suivant l'espèce, et selon sa puissance, il augmente en taille jusqu'à atteindre cinq mètres maximum, mais c'est principalement le cas de ceux qui atteignent les mille ans
Humaine
avatar
Race : Humaine
Localisation : Nin
Métier : Fille adoptive du daimyō de Nin

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum